Maté Belorizon avec Embrassez moi

S’il y a bien un thé (enfin, ce n’est pas du thé, mais du maté) que je n’aurai surement pas commandé, c’est bien celui-ci : Maté Belorizon de chez Tea Tower. En effet, j’aime beaucoup le maté (surtout dans les mélanges de Kusmi Tea), mais la description de Tea Tower ne m’a pas donné l’eau à la bouche :

Mate Belorizon
Pour ceux qui n’ont pas grandi dans la culture du maté ou n’y ont jamais fait un séjour, cette boisson qui se boit traditionnellement dans une courge évidée avec une paille en métal est un défi. L’amertume, le fait d’ajouter au fur et à mesure de l’eau,… Il serait pourtant dommage de passer à côté des merveilleuses vertus toniques du maté. Mélangé ici avec du citron vert et de l’argousier pour lui donner des notes acidulées, à la lavande et à la myrte citronnée pour adoucir le tout. Un nouvel horizon s’ouvre à vous.

Mais alors pourquoi est-ce que je vous en parle ? Tout simplement parce que lors d’une commande, Tea Tower s’est trompé. Au lieu de m’envoyer mon Milky Oonlong, ils m’ont envoyé le Maté Belorizon… J’ai quand même gouté (si un jour je fais Koh Lanta, je serai la gagnante du jeu où il faut manger les bêtes, ça ne me dégouterais pas tant que ça) et j’ai été très surprise. Je ne m’attendais pas du tout à un goût si frais, totalement différent des maté de Kusmi Tea. La petite note acidulée me plait, et la lavande se fais très discrète.

Mercredi dernier, je me suis fait enlever les dents de sagesse (ceux qui suivent la page facebook du blog sont déjà au courant). A mon grand désarrois, je ne pouvais pas manger, je n’avais mal que lorsque je mâchais. Mes repas se limitais donc à des bouillons de pot au feu (que j’adore) et aux thés (que j’adore encore plus !). Pendant toute une journée, je n’ai bu que le Maté Belorizon. Il me faisait vraiment du bien et lorsque j’arrivais à la fin de la théière, il était moins chaud et c’était très agréable.
Pendant le repos forcé dû à l’opération (c’est à dire moins de 24h), j’ai voulu relire un livre que j’aime beaucoup : Embrassez-moi de Katherine Pancol. Premier livre de cet auteur que j’ai lu, ensuite, j’ai dévoré beaucoup de ces œuvres.
Présentation du livre :

C’est à New York aujourd’hui.
C’est à Rochester dans les années 80.
C’est à Hollywood…
C’est à Paris…
C’est en Tchéquie avant et après la chute du Mur…
Angela est française. Elle est souvent passée à côté de l’amour sans le voir, mais cette fois, elle est face à sa peur viscérale d’aimer…
Louise est américaine, ancienne star de cinéma. Elle dialogue avec Angela, lui raconte sa vie, ses amours, ses échecs. C’est auprès de Louise qu’Angela cherche des réponses…
Virgile est français. Il aime, mais il se méfie, on ne sait presque rien de lui…
Mathias est tchèque. Rien ne peut le détourner de sa route. Il refuse de s’abandonner. Angela le cherche, il la fuit, ils se retrouvent…
Il y a tous les autres, les fantômes du passé qui entrent et sortent, qui forment une grande ronde de secrets, de blessures, de rires et d’amour…
Ces femmes, ces hommes traversent le chemin d’Angela, la narratrice, qui cherche désespérément un fil. Le fil de la mémoire, de l’amour, du désir, de la liberté d’aimer ou de répéter sans arrêt les mêmes peurs, les mêmes douleurs, les mêmes échecs…

Livre magnifique. Au début, on a du mal à y entrer, mais une fois dedans, on ne le quitte plus. Je l’ai lu en une journée, sans me demander quelle heure il pouvait être, j’avais juste ma théière à côté de moi que je vidais au fur et à mesure. Katherine Pancol sait mélanger les personnalités, nous fait nous questionner sur pourquoi tel personnage est dans l’histoire jusqu’à ce qu’on arrive à la fin et que là, on comprenne tout.
Par contre je vous déconseille de livre la présentation de l’éditeur, il est tellement fort cet éditeur qu’il raconte la fin… Pas génial si on veut lire ce livre !

Si vous voulez goûter ce Maté Belorizon, allez sur le site de Tea Tower, à partir de 1€ (en échantillon).
Pour le livre de Katherine Pancol, vous pouvez le trouver en poche pour 7,40€

Pour ceux qui se posent la question, Tea Tower m’a envoyé ma vrai commande deux jours plus tard en s’excusant et sans me faire payer ou me demander de renvoyer le Maté (heureusement parce qu’il a pas mal été consommé !)

Dernier article de l’année 2011, je vous souhaite à tous un très bon réveillon. Que 2012 soit comme vous l’espérez ! Merci à tous d’avoir suivit « Un thé avec », depuis le 18 novembre, j’ai eu 852 visites ! On ne va peut être pas dépasser les 1000 visites avant 2012, mais je suis sûre qu’on se rattrapera ! Merci beaucoup et bonne année !

Publicités

6 réflexions sur “Maté Belorizon avec Embrassez moi

  1. Je confirme la présentation du maté par Teatower : c’est une boisson excessivement amère ! Amateur de littérature argentine, je me suis offert tout l’équipement (calebasse, pipe, maté). Il faudra que je goûte à nouveau cependant, puisqu’on m’en a offert. Parfois, il faut s’habituer à une boisson.

    Je n’ai pas lu le livre de Pancol, mais le résumé me fait penser à « Budapest » de Chico Buarque (oui, le chanteur) : l’histoire d’un traducteur partagé entre deux amours, l’un au Brésil d’où il est, l’autre à Budapest (il traduit le hongrois). Ce livre nous parle de la manière dont une relation amoureuse nous modifie. C’est très subtil.

    Bonne lecture, bon rétablissement, bon maté et bonne année !

  2. Le livre de Chico Buarque m’intéresse beaucoup ! Je crois bien qu’il va atterrir sur ma liste des livres à lire.
    Bonne année et à très bientôt 🙂

  3. Pas de chance pour l’erreur dans la commande, heureusement ils se sont bien rattrapés et tu as découvert un nouveau thé.
    J’aime bien Katherine Pancol, j’ai lu les crocodiles/les tortues/les écureuils (je n’ai plus les titres en entier dans ma tête ^__^)

  4. Pingback: Actuali-Thé #7 | Un thé avec…

  5. Pingback: Jin Xan – Milky Wulong avec Drive | Un thé avec…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s